Les weekends Bemyapp

Coup de projecteur sur les Weekends Bemyapp aujourd’hui. L’explosion des applications par l’adoption et l’usage des utilisateurs est une vague que certains ne veulent pas rater. Pendant que d’autres attendent que l’internet mobile rattrape et dépasse le monde applicatif, d’autres enfoncent le clous et veulent sortir la prochaine killer app. Pour cela, vous pouvez rester dans votre coin, trouver un concept et développer avec les ressources que vous avez. Ou bien, vous pouvez expérimenter un week-end Bemyapp, « a tech event with a spirit », une sorte de rassemblement marathon de 48h00 où des équipes se forment en mode commandos, des profils complémentaires font équipes, des porteurs d’idées rencontrent des marketeurs et des développeurs. Ça sent bon les Foo Bars organisés par Tim O’Reilly dans les années 2003 à San Francisco mais 10 ans après et à Paris.

Il y a déjà eu 8 week-ends d’organisés en France :

  • Juin 2010 : spécial iOS
  • Octobre 2010 : Spécial iOS #2
  • Décembre 2010 : Spécial Android
  • Février 2011 : iOS National
  • Avril 2011 : Android National
  • Juin 2011 : Android vs iOS
  • Septembre 2011 : Webapp
  • Octobre 2011 : Bada
Voici le teasing du dernier en date Spécial Bada :


Et voici un exemple de projet et d’équipe :

Quelques photos :

Created with Admarket’s flickrSLiDR.
Le prochain aura lieu du 2 au 4 décembre, en soutient au Téléthon, cliquez-ici pour vous inscrire.

Ce projet a été créé par Jonathan Karp et Cyril Attia, ce dernier explique et détaille leur ambition dans une interview pour MSN à savoir de constituer une communauté de développeurs et d’être intermédiaire avec les marques. Vous pouvez également écouter l’interview audio réalisée par Frenchweb ici. La société a en fait 3 activités : l’organisation des weekends Bemyapp, régie publicitaire de sponsoring d’applications et place de marché d’échange de visibilité entre éditeurs d’applications. Le projet a déjà réuni 850 créateurs d’applications, un très beau début. L’agence Ad4Screen a été séduite par le projet et a pris une participation dans la jeune société, plutôt malin de leur part. La société compte 12 salariés et le concept se développe à l’international, en Italie, en Allemagne, en Angleterre et même aux Etats unis avec des bureaux à San Francisco.

Pour suivre leur actualité, suivez leur blog, leurs tweets et leur page facebook.

Vincent Tessier

Suivez-moi sur Twitter et Scoopit.