Adsense, le nouveau SSP de Google?

Une note sur le blog consacrée  à Adsense annonce que les éditeurs peuvent dorénavant avoir accès à un rapport par Adnetwork.
Quoi? Adsense n’est pas dédié aux annonceurs qui achètent du clic via Adwords en sélectionnant le réseau de sites éditeurs tiers?

Vous n’aviez peut-être pas vu cette information mais Google avait annoncé en 2009, l’ouverture de son réseau d’éditeurs à d’autres régies qu’Adwords…

On voyait apparaître des bannières sur son emplacement Adsense et  naturellement on en déduisait que c’était la partie GDN, Google Display Network dont Google a accéléré la promotion. Et bien non, pas seulement. Dans la note, Google parle des quelques « rares » cas ou Adwords n’aurait pas la bonne campagne pour vous, et bien il vous propose d’autres annonces dans votre intérêt et pour monter vos eCPM.

Voici la vidéo présentant l’arrivée en 2009 d’Adnetwork tiers dans Adsense :

Les éditeurs souhaitent plus de revenus tout en gardant le contrôle. Google parle de « Certitifed Adnetworks » ayant les mêmes contraintes de vérification des publicités, de temps de chargement…

Une bonne visualisation de l’ajout des Adnetworks aux côtés d’Adwords dans votre flux de monétisation Adsense.

 

 

 

 

 

Vous avez la possibilité de refuser tous les Adnetworks ou de les filtrer selon vos préférences.

Et bien après un an d’activité, Adsense vous proposer de voir ce qu’il en est effectivement sur vote site et de voir les performances de chaque adnetwork, en d’autres termes, de mesurer la vraie part des annonces Adwords textes ou graphiques. C’est un grand pas au regard de la réputation de boite noire qu’a Google et ses produits Adsense et Adwords.

 

 

 

Il faut noter que les Adnetworks pour arriver dans Adsense passent par Google Adexchange. Les annonceurs peuvent sans le savoir y transiter via Adwords, leur plateforme d’affiliation ou bien les Adnetworks eux-mêmes en achetant en direct… Cela vérifie l’idée qu’au-delà des investissements auprès des Adexchanges, les Adexchanges n’attendent pas les budgets, ils les prennent de manière indirecte.

Mais alors, quid de la technologie SSP Admeld qu’a racheté Google cet été?

Constatez-vous cela dans la monétisation de votre site?

Adwords est-il compétitif?

Vincent Tessier

Suivez-moi sur twitter et Scoopit

Game analytics

Nous allons nous arrêter aujourd’hui sur 2 tendances importantes du mobile, l’analytics des applications mobiles et leur monétisation in-game.

Je vais évoquer ici la solution d’analytics de la société Games Analytics, dont les opérations France sont dirigées depuis peu par Nathalie Lamri. Je précise que Nathalie et moi faisons tous deux partie de la promotion part time MBA MCI 2010 / 2011. Experte du monde des Jeux vidéo, elle se lance à l’assaut de leurs déclinaisons mobile et cela ne manque pas. En l’occurence, ce qui manque souvent c’est des outils de mesures pour les applications, il y en a peu, alors quand une solution fait son apparition et qui plus est sur un segment bien particulier d’appli que sont les jeux, il faut s’y intéresser. Tout est dit dans le communiqué de presse de la société dont voici une extrait :

[quote style= »boxed »]The Interactive Game Industry is rapidly changing from a product-based boxed retail model to a service-based digital distribution model. From its peak in 2008, retail distribution of boxed games has decreased dramatically and is now being challenged by online distribution on a variety of channels such as Facebook, iPhone, PC and online digital platforms on the tradictional consoles. Recently in the US, digital game downloads exeeded traditional boxed retail sales for the first time and it is clear that this trend is set to accelerate. [/quote]

[quote style= »boxed »]
There really is no alternative to employing effective behavioral analytics in games; the future of the industry and competitive advantage lies in the ability to turn game data into actionable insight. Companies like GamesAnalytics have been created to help developers and publishers improve player engagement and maximize revenue through understanding player behaviours.[/quote]

  • Produits et base line : Collect / Measure / Predict / Engage 
  • 2% des utilisateurs génèrent des revenus
  • Segmenter sa base utilisateurs pour optimiser les parcours
  • Collecter et interpréter la data pour prévoir
  • Attendre 500 évènements pour agir
  • Shooter le bon message au bon utilisateur pour maximiser l’ARPU
Exemple de segmentation :

 Interview de Chris Wright  à la conférence Game Developers Conference :


Pour suivre la société sur twitter.
Autres solutions de mobile analytics : Kontagent et capptain.

Suivez-moi sur twitter
Suivez-moi sur Linkedin
Suivez-moi sur Viadeo